Le clinker Portland est le constituant principal hydraulique des ciments courants, il est obtenu par calcination (1450 °C) d'un mélange de matières premières, composé d'environ 80 % de calcaire et 20 % d'argile, (farine crue, ou pâte) contenant des éléments couramment exprimés en oxydes CaO, SiO2, Al2O3, Fe2O3 et de petites quantités d'autres matières. La farine crue ou la pâte, sont finement divisées et intimement mélangées, et donc homogène. Le clinker Portland est un matériau hydraulique qui doit être constitué d’au moins deux tiers en masse de silicates de calcium (3CaO • SiO2 : C3S et 2CaO . SiO2: C2S), la partie restante étant constituée de phases contenant de l’aluminium et du fer: C3A et C4AF, et de chaux libre (CaO) ne dépassant pas 2%. Le rapport massique (CaO)/(SiO2) ne doit pas être inférieur à 2,0. La teneur en oxyde de magnésium (MgO) ne doit pas dépasser 5,0 % en masse.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 01/03/2011
    Routes

    Routes n°115

    La XXIVe édition du Congrès Mondial de la Route se tiendra du 26 au 30 septembre 2011 à Mexico (Mexique) au Centro Banamex...
  • 01/06/2017
    Côte-d’Or

    Un retraitement en place à froid au liant hydraulique, au service de la « transition énergétique »

    Dans la perspective de la « transition » promise vers une énergie plus « verte », le bois retrouve toute son attractivité. Les plates-formes de stockage, où ce combustible d’origine végétale est accumulé et séché, avant d’être transformé en granulés, se multiplient dans l’Hexagone. C’est le cas à Chazan, lieu-dit situé sur la commune de Chambœuf, non loin de Gevrey-Chambertin, au sud de Dijon (Côte-d’Or).