Étude des caractéristiques de viscosité d'un matériau fluide et donc, pour le béton, de son ouvrabilité. Le terme provient du grec « rheo » (couler) et « logos » (étude). La rhéologie est l'étude de l'écoulement (plasticité, élasticité, viscosité et fluidité) des matières déformables. En architecture, la rhéologie permet notamment d'étudier la déformation des fondations. Domaines d'application à titre d'exemple : les glissements de terrain en géophysique, la déformation des fondations en géo-mécanique

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 02/04/2019
    Génie civil

    Les tunnels immergés

    La technique des tunnels immergés est utilisée pour la réalisation de traversées sous fluviales ou de traversées dans des zones d’estuaires.
  • 01/09/2013
    REVUE

    Routes n°125

    Les chaussées vieillissent, se dégradent progressivement pour aboutir, au bout de leur période de service, à l’apparition en surface de désordres, signes révélateurs de faiblesses structurelles, souvent aggravées par les effets du gel - dégel. Les causes sont l’âge, le trafic poids lourds et les conditions climatiques. Les conséquences sont des fissures, des déformations, de l’orniérage, des nids-de-poule, etc. Ces désordres conduisent à une forte diminution du niveau de service requis pour l’usager, particulièrement sur le plan du confort et de la sécurité.
  • 03/02/2017
    GÉNIE CIVIL

    Traitement des fissures

    Le choix de la technique adaptée est fonction des caractéristiques de la fissuration : ouverture (microfissures, fissures fines, fissures moyennes…), profondeur, activité (fissures ouvertes, fermées, mortes, actives…), tracé, géométrie, exposition aux intempéries (fissures sèches, humides, saturées, ruisselantes…), présence d’eau libre ou sous pression… de l’état et du type de support et des délais imposés pour la remise en service de l’ouvrage.