La classe de résistance d'un ciment est la valeur minimale de résistance à la compression (exprimée en MPa), mesurée sur éprouvettes 4x4x16cm, 28 jours après leur confection et conservées dans l'eau à 20°C. Il existe trois classes de résistance courante d'un ciment, 32,5 42,5 et 52,5 définies dans la norme NF EN 197-1. À chaque classe de résistance courante correspondent trois classes de résistance à court terme : une classe de résistance à court terme ordinaire, notée N, une classe de résistance à court terme élevée, notée R, et une classe de faible résistance à court terme, notée L. La classe L est uniquement applicable aux ciments CEM III qui sont alors des ciments de haut fourneau à faible résistance à court terme.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 28/05/2019
    route

    Les voies réservées aux bus

    L’agressivité spécifique du trafic bus (trafic important, charges et canalisation des charges) conduit à rechercher des revêtements présentant une résistance élevée à l’orniérage.
  • 30/07/2020
    QUIZ

    Quiz Infociments n°71 : Chapes fluides - 3

    Devant le succès du quiz proposé durant le confinement, Infociments.fr prolonge le plaisir sur la période estivale. Chaque jour, retrouvez une série de 5 questions et révisez vos connaissances. Aujourd’hui, les chapes fluides. À vous de jouer !
  • 15/04/2021

    Toitures-terrasses et protection contre les chutes de hauteur

    Qu’elles soient accessibles ou non, toutes les toitures-terrasses doivent être équipées de protections périphériques contre les chutes de hauteur. Deux normes distinctes décrivent les caractéristiques minimales de dimension et de conception auxquelles ces protections doivent répondre.