Valeur, exprimée en centimètres, obtenue par un essai normalisé, dit " essai d'affaissement " ou " essai au cône d'Abrams " (du nom de son inventeur), ou encore " slump test ", effectué sur un moule tronconique rempli de béton frais.On apprécie ainsi la consistance, donc l'ouvrabilité du béton. Un béton très ferme aura un affaissement inférieur à 3 cm, un béton très plastique (pour voiles et dalles armés), un affaissement supérieur à 16 cm.La Norme européenne NF EN 12350-8 spécifie la méthode de détermination de l'essai d'étalement au cône d’Abrams et du temps t500 pour le béton auto-plaçant. Cet essai ne convient pas lorsque le diamètre maximum des granulats excède 40 mm.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 01/06/2016
    Anglet

    85 logements sociaux : du collectif à l'individuel

    Les architectes Leibar & Seigneurin conçoivent ici un projet urbain à vocation sociale où les bâtiments blancs sculptés dans le béton s’entremêlent harmonieusement avec les espaces publics paysagers.
  • 01/09/2017
    Tournai

    E42/A8 Kain-Lamain : BAC avec mention très bien

    La Belgique apprécie le béton autoroutier et, plus particulièrement, le béton armé continu (BAC). Dans ce domaine, le savoir-faire de ses ingénieurs – en maîtrise d’ouvrage et d’œuvre – comme de ses entreprises est réputé. La réhabilitation récente de l’autoroute E42/A8 entre Kain et Lamain (Tournai) en fournit un nouvel exemple spectaculaire… dont l’Hexagone pourrait bien s’inspirer !