Appelés également additifs, produit chimique incorporé à faible dose (moins de 5 % de la masse du ciment) dans le béton ou le mortier, afin de modifier certaines de ses propriétés. L’incorporation se fait soit avant, soit pendant le mélange, soit au cours d’une opération supplémentaire de malaxage. Selon l’effet recherché, on peut distinguer, trois grandes familles d’adjuvant : les accélérateurs de prise et les accélérateurs de durcissement, ainsi que les retardateurs qui ont chacun une action sur les délais de prise et de durcissement; les plastifiant et les surperplastifiants, qui ont une action sur la plasticité et la compacité; les entraîneurs d'air, les antigels, les antigélitifs et les hydrofuges de masse, qui ont une action sur la résistance aux agents extérieurs.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 01/03/2017
    Vitrolles

    Médiathèque « la passerelle »

    Singulière par l’ondulation de son immense façade en béton, la médiathèque affiche sa monumentalité, et requalifie l’espace public d’une ville blessée par l’urbanisation des années 1960.
  • 01/05/2010
    Solutions béton

    SB N°134. Les sols en béton coulés en place

    Les sols sont aujourd’hui des éléments importants de la construction conditionnant la bonne exploitation et la durabilité des bâtiments. Qu’il s’agisse des dallages supportant directement des activités de production, des trafics et des charges de stockages, ou des espaces extérieurs (accès, parkings, cheminements piétonniers, etc.) le souci du maître d’œuvre sera dans les deux cas d’allier performances techniques et intégration architecturale. Le béton, par ses multiples propriétés mécaniques, ses traitements de surface et finitions décoratives, s’est imposé comme le matériau incontournable pour les dallages industriels et commerciaux, mais aussi pour les planchers des bâtiments de logement, en particulier des maisons individuelles.