Appelés également additifs, produit chimique incorporé à faible dose (moins de 5 % de la masse du ciment) dans le béton ou le mortier, afin de modifier certaines de ses propriétés. L’incorporation se fait soit avant, soit pendant le mélange, soit au cours d’une opération supplémentaire de malaxage. Selon l’effet recherché, on peut distinguer, trois grandes familles d’adjuvant : les accélérateurs de prise et les accélérateurs de durcissement, ainsi que les retardateurs qui ont chacun une action sur les délais de prise et de durcissement; les plastifiant et les surperplastifiants, qui ont une action sur la plasticité et la compacité; les entraîneurs d'air, les antigels, les antigélitifs et les hydrofuges de masse, qui ont une action sur la résistance aux agents extérieurs.

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 01/06/2016
    Anglet

    85 logements sociaux : du collectif à l'individuel

    Les architectes Leibar & Seigneurin conçoivent ici un projet urbain à vocation sociale où les bâtiments blancs sculptés dans le béton s’entremêlent harmonieusement avec les espaces publics paysagers.
  • 01/09/2017
    Tournai

    E42/A8 Kain-Lamain : BAC avec mention très bien

    La Belgique apprécie le béton autoroutier et, plus particulièrement, le béton armé continu (BAC). Dans ce domaine, le savoir-faire de ses ingénieurs – en maîtrise d’ouvrage et d’œuvre – comme de ses entreprises est réputé. La réhabilitation récente de l’autoroute E42/A8 entre Kain et Lamain (Tournai) en fournit un nouvel exemple spectaculaire… dont l’Hexagone pourrait bien s’inspirer !