L’effet de serre est un phénomène de piégeage naturel de la fraction de rayonnement solaire retransmis par la surface de la terre. La terre réfléchit une partie du rayonnement infrarouge reçu du soleil. L’effet de serre est provoqué par l’accumulation de certains gaz (vapeur d’eau, gaz carbonique, méthane…) appelés gaz à effet de serre, dans l’atmosphère. Ces gaz absorbent une partie du rayonnement infrarouge réfléchit par la surface de la terre. Une partie de l’énergie solaire reste ainsi piégée dans les basses couches de l’atmosphère ce qui permet à la terre de conserver une température moyenne de 15°C. Sans effet de serre, cette température serait en effet de -18°C. Les émissions dues aux activités humaines accentuent l’effet de serre, et provoquent des modifications du climat par un réchauffement planétaire

Tous les termes du Glossaire


Voir aussi

  • 16/02/2021

    Outils de l’approche performantielle

    La démarche « approche performantielle » s’appuie sur des indicateurs de durabilité. Chaque indicateur est associé à des spécifications et des valeurs seuils, fonction de la durée de vie exigée, ainsi qu’à des essais en laboratoire ou sur éprouvettes prélevées sur ouvrage.On distingue trois types d’indicateurs.
  • 10/01/2018

    Vie des carrières

    Les matières premières nécessaires à la fabrication du ciment, calcaire et argile, sont extraites en carrières. Après une période d'exploitation très encadrée, ces sites sont réhabilités : mis en valeur au service de la collectivité ou restitués à la vie sauvage