basilisk

Basilisk a développé et breveté, en collaboration avec l’Université de technologie de Delft, aux Pays-Bas, une solution de béton auto-cicatrisant. Celle-ci repose sur un principe de réparation autonome des fissures grâce à l’utilisation de micro-organismes (des bactéries) qui produisent du calcaire.

La technologie est applicable sur les structures existantes comme sur les nouvelles constructions.

Actuellement, les fissures jusqu’à 0,8 mm de largeur peuvent être traitées et réparées, de quoi améliorer la durée de vie des ouvrages.

En savoir plus : http://www.basiliskconcrete.com



0 commentaires

Voir aussi

  • 28/03/2018
    Inscription

    Rejoignez vous aussi le CementLAB !

    Vous avez un projet et aimeriez venir le présenter au Cement Lab ? Vous êtes un industriel et vous voulez adresser les enjeux d’innovations autour du ciment ?
  • 17/07/2018
    Start Up

    DATASWATI rejoint le CementLAB

    Dataswati développe des solutions basées sur l’intelligence artificielle appliquée à l’industrie qui permettent des prédictions de qualité de la production d’un process industriel complexe.
  • 10/04/2018

    Poussières des ciments et bétons

    Le travail avec les matériaux en poudre (ciments) ou le traitement de matériaux durcis (bétons) peut entrainer un risque d’exposition aux particules fines issues de ces matériaux -. Il est donc important de caractériser le potentiel d’émission de poussières inhalables, en particulier la fraction alvéolaire, et leur contenu en éléments potentiellement toxiques (silice cristalline), de manière à mettre en place les dispositions adaptées de prévention et/ou de protection.